Catégories
Blog Macbook Actualités

Apple lance le iPhone X, le début d’une nouvelle génération de smartphone

Pour ranimer le flambeau face au géant Samsung et à son Galaxy S8, Apple sort son iPhone X. La grande nouveauté dans cet iPhone X est la disparition du bouton Home au profit d’une nouvel gestuelle. La nouvelle gestuelle vous permettra de revenir au menu principal et de déclencher le multitâche. Donc pas d’inquiétude vous vous en sortirez, votre gestuelle va évoluer.

Le TouchID c’est du passé, mais … :

Au TouchID dispensé par ce bouton se substitue le faceID désormais, c’est l’atout que l’on peut considérer comme majeur de ce nouveau modèle d’iPhone. Vous allez utiliser votre visage comme clef pour entrer dans votre smartphone.
La caméra est capable de vous reconnaitre, sous votre plus beau jour, le matin au réveil ou après votre décoloration chez le coiffeur ! Pour vous messieurs avec ou sans barbe ! Au préalable votre iPhone va devoir être configuré pour vous reconnaitre, on va alors vous demander de scanner votre visage. A l’image de se qui était demandé pour votre empreinte digitale avec le TouchID de l’époque.

La reconnaissance faciale est un vaste débat que nous allons éviter dans cet article. Pour le moment Apple est le seul à proposer cette fonctionnalité, on peut imaginer que les autres suivront. Au delà du FaceID et des moqueries que cela a généré sur internet c’est d’intelligence artificielle qu’il faut parler.

L’intelligence artificielle ou IA :

Comme le mentionne le très bon article du Journal du Geek,  l’IA est le nouvel enjeu des constructeurs de smartphone et Apple vient de mettre en place dans l’iPhone X le premier système neural « Un composant conçu spécialement pour l’apprentissage automatique, c’est-à-dire un type d’intelligence artificielle (IA) qui permet aux ordinateurs d’apprendre de l’observation »

Notre sélection du moment dans l’univers de l’iPhone 7 :

[phpbay keywords= »iphone 7″ num= »4″ siteid= »10″ sortorder= »BestMatch » templatename= »bootstrap »]

Catégories
MacBook

En 2018, Apple prévoit des écrans OLED Flexibles

Ça y est, le futur présenté dans les films de science fiction est bientôt devant vos yeux… La technologie OLED acronyme de l’anglais Organic Light-Emitting Diode va propulser les écrans de nos smartphones et autres objets connectés dans le monde flexible.

Vous connaissez la technologie OLED qui est largement présente dans les nouveaux écrans plats entrées de gamme désormais. Cette technologie qui ne nécessite pas de rétroéclairage à l’instar des écran LCD permet d’avoir des noirs bien noirs et donc un niveau de contraste amélioré.

Selon des rumeurs provenant de l’analyste Ming-Chi Kuo de KGI Securities, Apple pourrait lancer un iPad Pro avec un écran AMOLED flexible. On imagine en même temps un nouvelle iOs prenant en compte la flexibilité avec de nouveaux gestes. Même si ce n’est qu’une rumeur et qu’elle est prédite pour 2018,  qu’elle ne concerne que les tablettes Pro pour le moment, il est intéressant de se projeter dans ces nouveaux objets. Imaginer que votre macbook sera réduit à un clavier et un écran qui s’enroule autour par exemple, les écran de Apple Watch s’intégrant au poignet…  de la nouveauté en perspective.

Catégories
Blog

Comment redonner un coup de jeune à votre Macbook ?

Les ordinateurs Apple d’occasions sont des machines haut de gamme mais la technologie à aussi ses propres limites et il faut savoir vivre avec les progrès.

Depuis environs 5 ans une nouvelle technologie de disques dure c’est démocratisée, ce sont les disques SSD ( solid-state drive ). Vous avez certainement une clef USB à mémoire flash, les disques SSD appartiennent à cette même technologie, dite de mémoire flash.

Nous soulignons ici les 3 grandes caractéristiques des disques SSD :

  1. Au format 2,5 pouces
  2. Ne chauffe pas, une consommation électrique moindre,
  3. Un débit de lecture et d’écriture des données largement supérieur au disques à plateaux. C’est sur ce dernier point que nous allons nous attarder.

Le débit de lecture et d’écriture des données va permettre la fluidité de votre Mac OS X. Vous sentez réellement la différence, votre ancien macbook / iMac / Mac Mini démarre au quart de tour. Avec une vitesse de 559MB/s  vous allez aimer la rapidité et passer le cap des mises à jour demandées par votre OS sans vous poser de question.

Par exemple un iMac de 2010 au processeur de 2,7 Intel Core i5 4Go DDR3 tournera à merveille sous Yosemite.

Un SSD sur mon mac, ça m’apporte quoi ?

Un mot : VITESSE !

Allumer / fermer votre ordinateur de manière très rapide. Ouvrir de grosses applications comme Photoshop, inDesign, Première Pro. Enregistrer de gros fichiers ( vidéo par exemple ) ou le simple fait de jouer à un jeu deviendra beaucoup plus fluide.

Comment installer un SSD sur mon ancien Macbook ou mon futur Macbook d’occasion ?

Ce n’est pas sorcier et les adeptes du DIY apprécieront de voir ce qui se cache derrière la bête.
Voici un tuto vidéo pour savoir démonter la coque et changer votre disque dure de votre Macbook. Vous allez voir ce n’est pas compliqué, il faut se lancer. Les gammes iMac, Mac mini, Mac Pro peuvent également bénéficier du mise à niveau matériel par SSD.

 

Petit clin d’œil au site OWC qui a mis en ligne des tutos vidéos de qualité pour vous aider dans la tâche matériel. Vous trouverez également les petits outils nécessaires pour le démontage. Et pour avoir le choix vous pouvez aussi visiter iFixIt.

En attendant une nouvelle technologie de stockage: technologie 3D Xpoint, c’est le SSD qui vous permettra de garantir la longévité vos machines vieillissantes.

Catégories
Blog

Tout ce qu’il y a à savoir sur le nouveau MacBook 2015 d’Apple

La keynote du 9 Mars 2015 a dévoilé un tout nouveau MacBook, comme l’affirmaient les rumeurs. C’est donc confirmé, le plus fin et le plus léger des PC portables signé Apple est en route. Cette version 2015 présente une entière innovation au niveau des composants et de leur agencement, surtout en ce qui concerne le clavier, la batterie mais aussi le trackpad, … Voici donc tout ce qu’il y a à savoir sur ce tout nouveau MacBook d’Apple :

Caractéristiques générales

Le nouvel ordinateur portable à pomme est vraisemblablement le modèle le plus fin et le plus léger que la firme n’ait jamais construit. Il dispose en effet de 13.1 mm d’épaisseur, ainsi que de 900 gr comme poids. C’est l’absence de ventilation qui a, entre autres, permis ce design et ces dimensions allégées. En effet, Apple utilise désormais le processeur Intel Core M à refroidissement passif pour son MacBook 2015. Côté écran, il s’agit d’un modèle de 12 pouces Retina dont la définition est de 2304 x 1140 pixels. Cette conception de l’écran est nouvelle sur un MacBook : une épaisseur de 0.88, mais aussi des couleurs verts, rouges et bleus individuelles quant aux pixels. Pour la somme de 1449 euros, le nouveau MacBook d’Apple embarque un processeur Intel Core M à 1.1 Ghz, un SSD de 256 Go et 8 Go de RAM. Une autre version à 1799 euros sera aussi proposée ; celle-ci sera dotée d’un processeur Core M à 1.2 Ghz et d’un SSD de 512 Go. Toutes les versions fonctionnera avec la solution graphique intégrée Intel HD Graphics 5300, et seront disponibles à partir du 10 Avril prochain.

Clavier et trackpad

MacBook Air 13 inch 4-970-80L’innovation la plus flagrante sur ce nouveau modèle de PC portable Apple se situe au niveau de son clavier. Il propose en effet des touches plus grandes, touchant presque le bord de l’ordinateur. Elles sont également moins profondes et ne ressortent presque pas du châssis. Il s’agit d’un concept qui diffère totalement des claviers habituels des autres PC portables ou même des autres MacBook. Cependant, le clavier s’avère être plus stable et plus fin. C’est le mécanisme « papillon » y est utilisé. Par ailleurs, chacune des touches possède son éclairage, ce qui facilite l’écriture même quand il fait sombre. Dans la pratique, il faut de l’exercice avant de se familiariser entièrement avec ce nouveau genre de clavier. On remarque aussi un appui des touches ultra silencieux, avec une sensation totalement différente au toucher.

Outre le clavier, le tackpad a lui aussi été rénové. Désormais, il ne dispose plus de touches mais de capteurs Force Touch qui s’activent en appuyant sur le trackpad. Les capteurs mesurent ainsi la pression de clic pour pouvoir effectuer un retour haptique donnant ainsi la sensation du clic à l’utilisateur. Il faut avouer que l’absence des touches a fortement contribué à l’épuration du design de l’appareil. Cependant, certaines fonctions présentées de ces capteurs présentées lors de la keynote ne s’apprivoisent pas rapidement. Heureusement, la plupart se fait de façon assez naturelle.

Les ports

Le nouveau MacBook a aussi la particularité de ne proposer que deux ports. L’un est de type USB-C qui sert à recharger l’appareil via des adaptateurs, ou à le connecter à d’autres accessoires ; et l’autre est une prise jack audio et micro, pareil à celles que l’on retrouve sur tous les autres MacBook. Un long câble USB permet l’alimentation du PC portable ; il dispose de connecteur de petite taille mais qui fonctionne dans les deux sens de branchement. Ce nouveau connecteur d’alimentation s’enclenche tout simplement en l’insérant et non par force magnétique. Le souci c’est que ce nouveau concept est moins sécurisant que MagSafe car à la moindre entrave, le câble pourrait se déconnecter. Via ce manque de ports pour son nouveau modèle de MacBook, Apple sous-entend que la technologie du Bluetooth et le wifi suffisent pour connecter les accessoires mais dans la réalité ce n’est pas si évident que cela. Il va donc falloir s’y adapter à ce changement.

Performances et autonomie

Aux premiers abords, c’est-à-dire lors de la présentation et selon les caractéristiques présentées, le processeur Core M est excellent mais il est encore trop tôt pour le confirmer. En effet, il est essentiel de le tester et ensuite de le comparer aux autres systèmes du moment pour pouvoir se prononcer officiellement là-dessus. Pour ce qui est de l’autonomie, Apple a fait en sorte que la batterie du nouveau MacBook ait une conception totalement différente afin de compenser l’usage du Core M. En effet, la firme à pomme a eu l’idée de dupliquer la batterie de manière à ce qu’il y ait plusieurs couches. En conséquence, l’autonomie durerait 9 heures en surf sur Wifi et 10 heures en lecture de vidéo. Cela reste également à prouver. Dans tous les cas, Les performances et l’autonomie de l’appareil sont les points pour lesquels les utilisateurs attendent Apple au tournant avec ce nouvel appareil.

 

Catégories
Blog

La nouvelle montre connectée Apple Watch

applewatch-macbookUne montre connectée de la marque à pomme est enfin commercialisée cette année. Il s’agit de l’Apple Watch, présentée lors de la keynote du 9 mars 2015. Si d’autres modèles issues d’autres marques existent déjà sur le marché depuis un certain temps déjà, la firme de Cupertino en est tout juste à son premier modèle. Très attendue, cette montre suscite les curiosités. Pour tout savoir d’elle, voici un bon résumé de toutes les informations sur l’Apple Watch :

Les prix :

Les prix de l’Apple Watch sont au cœur des débats. En effet, avec un tarif de base qui est déjà assez exorbitant, c’est-à-dire 399 euros en Europe, l’on se demande ce que valent donc les autres versions. C’est l’Apple Watch Sport qui commence la gamme avec un prix de 399 euros pour la version 38 mm, et un prix de 449 euros en 42 mm. Ensuite, l’Apple Watch classique est disponible à partir de 649 euros mais le prix peut aller jusqu’à 1249 euros selon les tailles et les modèles de bracelets. Enfin, valant entre 11000 et 18000 euros, l’Apple Watch Edition est le modèle le plus onéreux. Cela est justifié par l’or jaune ou rose de 18 carats avec lequel il est fait et le bracelet de luxe qui le compose. Il faut dire que les montres connectées d’Apple ne sont vraiment pas données, mais une chose est sûre, la qualité y est.

Il faut aussi savoir à propos des prix qu’en Europe, les montres valent beaucoup plus chères qu’aux Etats-Unis où elles sont vendues à partir de 321 euros. Apple s’explique sur ce fait en affirmant que le taux de change est moins intéressant aujourd’hui entre l’euro et le dollar, mais aussi que les prix en euro comprennent aussi les taxes, ce qui n’est pas le cas pour les tarifs américains. Aux Etats Unis, les taxes varient en effet selon les Etats, ce qui fait que les prix des montres auraient donc variées d’un Etat à un autre si les taxes y avaient été comprises. A New York par exemple, taxes comprises, une Apple Watch devrait être vendue à 350 euros, ce qui fera une énorme différence.

La date de commercialisation :

Présentée le 9 mars dernier, l’Apple Watch est disponible sur le marché français depuis le 24 avril. Les pré-commandes ont été possible à partir du 10 avril.

L’autonomie :

Selon Apple, sa montre connectée devrait avoir une autonomie de 18 heures si on l’utilise normalement. Une utilisation normale, selon toujours la marque à pomme, inclut 90 vérifications sur le gadget, 90 notifications diverses, 45 minutes d’utilisation des diverses applications, et 30 minutes de sport tout en écoutant de la musique depuis la montre en Bluetooth. Dès que la montre est utilisée pour émettre ou recevoir des appels, c’est-à-dire pour converser, l’autonomie diminue. Apple affirme une durée de batterie de l’Apple Watch de 3 heures en conversation. Il est donc impossible de discuter durant plus de 240 minutes d’affilée sans devoir d’abord recharger la batterie de l’appareil. Par ailleurs, la montre peut tenir jusqu’à 7 heures durant la pratique d’un sport avec de la musique en playback via la technologie Bluetooth. Et enfin, en mode Power Reserve, c’est-à-dire lorsque la montre ne sert qu’à afficher l’heure, la batterie peut durer jusqu’à 72 heures. Il est à préciser que ce mode s’active automatiquement dès que la batterie affiche un bas niveau.

La vitesse de recharge de la montre :

La montre Apple Watch se recharge complètement en 2 heure 30 minutes. Pour une recharge à 80 %, ce temps est de 1 h 30 minutes environ. Pour s’alimenter, le gadget utilise l’induction, c’est-à-dire entre la montre et un socle à aimant relié à une prise électrique. Nul donc besoin de câble à brancher sur la montre pour la recharger. L’usage de ce type de technologie est nouveau chez Apple.

Les caractéristiques :

Apple a conçu sa montre connectée de manière à ce qu’elle soit ultra résistante. Elle est en effet composée d’un verre de Sapphire Technology qui est à la fois inrayable et ultra résistant sur le cadran. La montre fonctionne en outre avec un processeur puce S1 d’Apple et un système d’exploitation Watch OS 1.0. Le boîtier de la montre est disponible en deux tailles différentes, l’une en 38 mm et l’autre en 42 mm, selon le choix. Comme fonctionnalités, Apple Watch propose un accéléromètre, un gyroscope, et un capteur de rythme cardiaque. La montre ne dispose pas de GPS ni de wifi mais est liée avec l’iPhone qui se chargera de fournir ces fonctions.

 

Catégories
Blog MacBook Air

Le MacBook Air, le notebook que tout le monde aime

Cela faisait un bail qu’Apple n’a plus fait de campagne de pub de son MacBook Air. Et bien, à la grande surprise de tout le monde, la firme de Cupertino vient de lancer un spot pour (re)mettre en valeur son netbook.

Campagne « Stickers »

The notebook people loveStickers, voilà le nom de la nouvelle campagne. En partenariat avec l’agence TBWA/ Media Arts Lab, Apple n’à pas dérogé à son style, fantaisie et flat, pour faire valoir son MacBook Air et leur utilisateurs. Sur un air de Chimes d’Hudson Mohawke, le spot met en scène différents stickers (autocollants) que les adeptes peuvent acheter pour relooker et personnaliser le dos de leurs MacBook. Avec notamment la pomme croquée comme principale attraction pour le relooking.

Mac2

Avec ce nouveau spot, Apple veux remettre au gout du jour la relation fusionnelle que les utilisateurs ont avec leurs netbooks pommés. Les MacBook Air peuvent alors être personnalisés à volonté grâce aux autocollants (représentant des objets, des monuments célèbres du monde, des chanteurs pop, etc…) que le proprio décidera pour habiller sa machine et le rendre encore plus personnelle.

Pour l’occasion, Apple a décider de mettre en ligne un site web dédié à la campagne où on peu voir le spot en question mais aussi les différents stickers.

Catégories
Macbook Actualités

Nouveau MacBook Air dans les bacs

Un Air de 12 pouces écran rétina à l’horizon

De nouvelles pistes sur le prochain MacBook Air ont refait surface. Le géant à la pomme croquée semble être, vraisemblablement, sur la voie d’une mouture Air à écran Retina de 12 pouces.

MacBook Air_évolution.jpgSelon l’analyste Ming-vhi Kuo de KGI Securities, une nouvelle ère d’ordinateur portable ultra-mince est en pleine gestation dans la sphère informatique et Apple semble en plein coeur dans la rumeur. D’après Ming, le nouvel ordinateur va redéfinir l’expérience utilisateur du portable quant celui-ci va sortir d’ici la fin de l’année. Date de sortir du prochain MacBook Air? Tout reste à croire que oui.

Ming de mentionné également que cette future mouture sera encore plus mince, n’embarquant plus de ventilateur interne. Elle sera également dotée d’un trackpad sensitive sans bouton. Une amalgame de prouesse technologique.  Toujours plus léger et plus fin, l’analyste estime qu’Apple mettra d’avantage en avant la technologie du cloud computing sur sa nouvelle gamme d’ordinateur portable.  L’utilisation du cloud computing étant le futur de l’informatique portable.

Sans confirmation ou contestation d’Apple, comme à son habitude, ces rumeurs restent tout de même potables surtout qu’elles sont aussi relayées par la chaîne d’approvisionnement d’Apple.

A part le renouvellement de la gamme MacBook Air, on entend également parler d’un soit disant iMac pas cher qui pourrait bien avoir le jour au milieu de l’année. bref, avec Apple, on peut s’attendre à tous.  

Catégories
Macbook Actualités

La production de MacBook Pro 13’’ non Rétina devrait s’arrêtée

Selon les analystes de Digitimes, Apple devrait arrêter la production de son MacBook 13 pouces avec la dalle non Rétina.

Il ne reste plus qu’un…

MacBook occasionSi la production de la version 15 pouces du même modèle a  déjà été interrompu l’année dernière, c’est  pour cette année que la traditionnelle 13 pouces MacBook Pro sera définitivement plus en production. Précisément dans le courant du second semestre. Actuellement, d’après nos développeurs de MacBook pas cher, il ne resterait plus qu’un seul MacBook 13 pouces non Rétina sur l’App Store.

Apple va dorénavant se focalisé sur sa nouvelle gamme de MacBook Rétina (MacBook Pro et Air). Pour rappel, il existe actuellement trois moutures MacBook pro sur le marché : un modèle de 13 pouces (1 299 € à 1 799 €) et deux modèles de 15 pouces (respectivement 1 899 € de 2 599 €).

Côté mise à jour, Apple ne devrait pas annoncé de grand changement pour cette année. Par contre, de nouvelles moutures plus fines pourraient faire leur apparition avec une version encore plus performante de l’architecture d’Intel.

Catégories
Blog

Kirabook : nouveau concurrent: du MacBook Pro

toshiba-kirabookOn est tous d’accord que la dernière génération du MacBook Pro d’Apple reste une référence dans l’univers des ordinateurs portables. Son autonomie record de 22 heures, son écran ultra haute définition (Retina) et sa puissance fait de lui une machine redoutable face à la concurrence. Pourtant, de l’autre côté de l’atlantique, dans la lointaine contrée nipponne, la firme Toshiba lance sa nouvelle  génération de Kirabook, un ultrabook haut de gamme aux allures de MacBook Pro.

kirabook-vs-retina-macbook-proToshiba a en effet mis à jour sa gamme d’ordinateur portable Kirabook en lui dotant de configuration  dernier cri, calqué sur le dernier MacBook Pro. A un millimètre près. En premier lieu, l’autonomie du Kirabook est désormais trois fois plus performant que son prédécesseur affichant ainsi 14 heures d’utilisant intense non-stop. Son poids compte à lui grimpe à 1,35 kg avec une épaisseur de 19,8 mm. Quelques millimètres près du MacBook Pro.

Côté puissance, la machine japonise est aussi architecturé autour de la nouvelle génération de processeur Intel « Haswell ». Un Intel Shark Bay Core i5-4200U cadencé à 1,6 Ghz, TDP 15W. Elle est dotée d’une mémoire vive  de 8 Go (2x4Go) DDR3 à 1600 MHz, d’un disque SSD de 128 Go, puis d’une paire de haut-parleur signée Harman Kardon DTS Studio Sound. Au niveau connectique, elle n’est pas en reste avec son interface WIFI a/b/n/ac, sa connectivité Bluetooth 4.0, son port HDMI ainsi que ses trois ports USB 3.0. Sauf le Thunderbolt n’est pas de la partie.

Comme son homologue Cupertino, Le kirabook est disponible édition spéciale avec un Core i7 et un SSD 256 Go sous le capot.

Pour acquérir ce Macbook japonais 🙂 il faudra débourser dans les environs de 1070 euros pour la version d’entrée de gamme et 1140 euros pour le modèle tactile. Oui, il y a une version tactile:).

Catégories
MacBook

Problème de surchauffe sur les MacBook Pro Retina sous Haswell

Ca chauffe sous Haswell!

macbook-pro-haswell-chipLe dernier MacBook Pro Retina sous Haswell devrait être une référence en matière d’ordinateur portable. Son modèle haut de gamme muni de la 750M avec un processeur Core i7 à 2,6 GHz se décline comme étant l’irréprochable en termes de laptope. Portant, quelques-uns des développeurs de MacBook  pas cher ont essayé et testé la bête, et surprise, ils sont tombés sur une machine qui surchauffe et en manque de régime.

Nous avons exploité la machine sur des logiciels de montage vidéo et photo comme Final Cut et After Effects. Après plusieurs heures de travail nous avons constaté des bugs comme la souris qui saute et l’espace de travail saturé. Au passage, le MacBook que nous avons essayé est correctement mis à jour, notamment l’update SMC.

Bon nombre d’utilisateurs ont rencontré les mêmes anomalies avec, en plus, une machine en baisse conséquent de régime et en surchauffe (constaté au niveau du clavier). Ces utilisateurs affirment que leurs machines sont dans cet état après avoir utilisé des logiciels sollicitant une importante mobilisation du processeur et du chipset graphique : jeux, logiciel de montage,…

On ignore pour autant si ses bugs surviennent sur tous les MacBook Pro Retina sous Haswell, ou bien si on est tombé sur l’exception qui confirme la règle :).

Catégories
Blog Macbook Actualités

MacBook Pro 2013

La keynote du 22 octobre dernier a permis à Apple de dévoiler ses munitions pour affronter la saison des fêtes de fin d’année. A part l’iPad, star de l’évènement en question, la firme de Cupertino a également tenu a présenté la mise à jour de sa gamme d’ordinateur portable MacBook Pro.

Nouveautés, la nouvelle mouture est logiquement plus puissante, plus performante, plus compacte, mais aussi bien plus équipée pour affronter le marché en déclin des ordinateurs portable.

Processeur Haswell et puce graphique Iris

macbook-pro-retina-13-pouces-4

Le MacBook Pro 2013, 13 pouces à une épaisseur de 1,8 cm et ne pèse que 1,57 kg sur la balance. Comme convenu, la grande nouveauté est l’intégration du fameux processeur Haswell d’Intel et de la nouvelle puce graphique Iris. Côté connectique, le MacBook Pro 2013 est doté du WiFi 802.11 ac et de la dernière génération de la connectique haute vélocité Thunderbolt 2. Le modèle d’entrée de gamme est vendu à 1299 euros (200 $ de moins) cadencé par un processeur Core i5, 4 Go de mémoire vive, une puce graphique Iris et une mémoire flash de 128 Go, le tout sous une autonomie de 9 heures.

La version 15 pouces du nouveau MacBook Pro adhère aux mêmes nouveautés que son homologue 13 pouce avec un prix de 2199 $ à 1999 $. Le modèle d’entrée de gamme est cadencé par un Core i7 à 2 GHz, 8 Go de mémoire vive, il intègre également la puce graphique Iris et une mémoire interne flash de 256 Go. Une carte GeForce GT 750M est disponible en option. Jusqu’à 8 heures d’autonomie.